C'était en 1968, Le Dr Pierre Grondin allait écrire une page d'histoire de la chirurgie cardiaque au Canada en pratiquant la première transplantation cardiaque au pays. L'équipe du Dr Grondin réalise au total 9 greffes cardiaques et devant une survie décevante des patients avec des épisodes de rejets trop fréquents, un moratoire est imposé au programme (1). Il faut attendre l'année 1983 avant de voir renaître un programme de transplantation cardiaque à l'Institut de Cardiologie de Montréal.

Depuis 1983, soit après 30 années d'existence, plus de 400 greffes ont été réalisées. Le programme est toujours multidisciplinaire impliquant un groupe de chirurgiens, cardiologues, infirmières,  psychiatre, travailleur social, physiothérapeutes, perfusionistes et inhalothérapeutes. Cette approche collégiale a permis de maintenir l'intérêt et le développement du programme selon les standards de pratique et de résultats internationaux. Il faut aussi souligner la contribution du Dr Michel White aux travaux de recherche nationaux et internationaux en transplantation cardiaque. Ce dernier dirige donc les activités de recherche du programme. Il faut aussi souligner la participation des résidents et des étudiants post-gradués aux soins des patients et aux nombreux travaux de recherche liés à la transplantation.

Au cours des dernières années, le coeur mécanique a non seulement été utilisé comme pont à la transplantation, mais de plus en plus comme solution définitive en alternative à la greffe. Le groupe de greffe offre donc une évaluation médicale du patient en défaillance cardiaque et est en mesure d'offrir la transplantation cardiaque ou l'usage du coeur mécanique selon les conditions cliniques présentes.

Le programme de transplantation cardiaque de l'Institut de Cardiologie de Montréal  offre donc  une évaluation globale du patient en défaillance cardiaque en orientant le traitement vers les approches médicales et chirurgicales reconnues soient le traitement médical, la resynchronisation et  les chirurgies cardiaques classiques. Les options de la transplantation ou celle du coeur mécanique sont considérées selon les indications cliniques particulières. Le programme est un centre régional de référence pour évaluation du patient atteint d'insuffisance cardiaque.

1 Comment va mon NOUVEAU COEUR? Histoire de greffe. Michel Carrier. Publié aux Éditions du CHU Sainte-Justine. 2009

© 2019 Société Québécoise de Transplantation.